Historique

Images

Cette rubrique regroupe une galerie d'images ayant trait à l'historique de l'acupuncture en France, du CCREAT (CREAT) ainsi que du CNSAT (CSAT).

Pour ne pas oublier celui qui fût un grand ami du CCREAT


Le CCREAT se doit en ouvrant cette rubrique de rendre un vibrant hommage au Révérend Père Jésuite Claude LARRE, Fondateur de l'Institut Ricci.

Depuis la fondation du CCREAT, il en a été le symbole de l'esprit d'ouverture. Lui, le chrétien, a démontré sans prosélytisme, que la pensée chinoise pouvait parfaitement être épousée par un homme d'église. Il a sondé cette pensée universelle jusque dans ses textes canoniques les plus secrets.

Pour les anciens qui l'on connu, il a su nous faire partager ses analyses les plus subtiles.

En ami fidèle du CCREAT, il a animé de nombreuses conférences et son enseignement nous manque cruellement parce qu'il n'était pas dogmatique et toujours empreint d'un humour délicieux.

Dès qu'il prenait la parole, notre attention était captivée, car elle relevait plus de la révélation que de l'enseignement proprement dit. Il laisse une œuvre immense et mondialement incomparable.

Il a fait de nous des orphelins le 15 décembre 2001 à l'age de 81 ans et malgré la maladie,il nous à livré, jusqu'à l'épuisement, les résultats de ses travaux.

Nous souhaitons qu'il pense à nous, car nous ne pouvons imaginer que le lien qui relie le monde qui est le sien et celui des vivants soit rompu.

Nous ne vous disons pas adieu, Révérend Père, parce que votre œuvre est aussi votre présence parmi nous.

1997 : Un déjeuner au Sénat réunissait une délégation Chinoise et des représentants du CREAT (A. Peyronnel ) et du CSAT (Dr Michel Frey ).

Cours à l'E.A.T. 1980.

 

1987- Cours de Jean Michel de Kermadec au Collège de Massothérapie Chinoise

1986 Mme Georgina DUFOIX Ministre de la Santé, Présidente d'honneur

du Congrès du Syndicat des Acupuncteurs Traditionnels et J.L BLARD

Le repas de clôture du Congrès. Tous les regards sont tournés vers la table de Mme la Ministre qui fait une brillante allocution.

Congrès de mai 2008- Dernière apparition en public du Président Alain PEYRONNEL

Remise du DNAT de la Session 2008

 

Congrès de Mai 2010 - Première promotion de DNSMA obtenu sur titres

 

 

 

Rappel des grandes étapes

Du Congrès de Chamarande aux projets 2010....

L’enseignement de l’Acupuncture Traditionnelle Chinoise s’est surtout développé dans les années 60 qui ont vu le nombre d’Ecoles se multiplier avec des formations de qualités inégales.

Des associations se sont créées, et une prise de conscience de la nécessité de structurer la profession et de planifier l’enseignement s’est concrétisée en 1976 au sein de l'ANRPA ( Association Nationale pour la Reconnaissance des Praticiens Acupuncteurs) Elle publie le programme détaillé d'un nouveau cursus de formation en acupuncture comportant 1200h de cours théoriques et pratiques établi à partir du modèle de l'Institut canadien d'Acupuncture.  En 1978, la FNAT *( Fédération Nationale de l'Acupuncture Traditionnelle ) est créée et délivre le premier "CERTIFICAT de PRATICIEN " répondant aux normes de l'IFAT ( Institut Français d'Acupuncture Traditionnelle )créé

la même année en charge de l'organisation des écoles, afin d'établir un programme commun d'enseignement et de recherche. En 1981 le Congrès de Chamarande réunit pendant 2 jours plus de 40 écoles.

A la suite de ce Premier Congrès, une dynamique corporatiste était lancée et établissait les fondements d’une structure professionnelle qu'il fallait concrétiser.

En 1982, le Syndicat des Acupuncteurs Traditionnels (SAT), dont les promoteurs ont été le Docteur Michel FREY et André BRUNEL, a été déclaré en Préfecture. Ses Membres Yves BACO, Gérard BOSSU, Gérard SEBBAKH, Norikazu KAWAISHI, Bernard AVEL et Alain PEYRONNEL ont, quelques mois après, le 22 décembre 1982, fondé le CREAT (J.O du 7/01/1983).

Les Membres Fondateurs ont élu leur aîné Alain PEYRONNEL pour présider aux destinées du Centre qu’il a dirigé jusqu’à son décès en juin 2009.
Le 27 juin 2009 le Conseil d’Administration a élu Bernard AVEL pour lui succéder.

En 1993, le Syndicat National des Médecins Acupuncteurs de France. (SNMAF) obtenait la dissolution du SAT sur des motifs qu’il n’y a pas lieu d’analyser ici. La France inaugurait, pour la première fois de son histoire, la dissolution d’un  syndicat professionnel.

Le SAT et le CCREAT sont à l’origine du Diplôme National d’Acupuncteur Traditionnel (DNAT)dont les premiers récipiendaires ont passé l’examen en 1984. La remise officielle des diplômes a eu leu à l’occasion du Congrès qui s’est tenu à PARIS en mai 1985.

En 1996, le CREAT modifiait son intitulé d’origine pour éviter les confusions avec d’autres sigles identiques et devenait : Centre Culturel de Recherche et d’Etude en Acupuncture Traditionnelle (CCREAT).

Toute profession se doit de veiller à sa promotion et l’année 2010 va inaugurer dès le mois d’octobre un cycle d’enseignement par modules de Sciences fondamentales médicales et de diagnostics différentiels, pour permettre aux étudiants qui ne sont pas issus de formations médicales de pouvoir  s’inscrire à part entière dans le cadre de la Santé publique et durable.

Cet enseignement dont les modalités et les structures ont été élaborées par le Conseil Supérieur National de l’Acupuncture Traditionnelle (CSNAT) Présidé par le Dr Michel FREY et Directeur des cursus, sera dispensé à la Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site St Antoine - de Paris.

Les détails de ces cursus sont développés dans la rubrique « DIPLÔMES »

(*) La FNAT n'est pas l'ancêtre de la FNMTC