D.N.A.T.

 

La session 2014 de l’examen du DNAT

s’est tenue à Paris les 4 & 5 octobre.

 

Lire les commentaires et visiter la galerie photos

 

L’examen du DNAT  - 5 & 6 octobre 2013 à Paris

Cette année pour des raisons d’espace respectant les conditions optimales d’examen, l’épreuve écrite du QCM s’est déroulée dans les locaux de l’INSEEC situés face au siège du CCREAT. Nous remercions son directeur, Monsieur Rémy CHALLE, qui a spontanément mis gracieusement une salle de cours à notre disposition.

Les étudiants disposent de 3 heures pour répondre à l’épreuve du QCM qui comporte 100 questions dont 10 portent sur l’anatomie.

Cette épreuve se déroulait le samedi 5 de 9h à midi.

En même temps que les candidats de Métropole, 6 étudiants de Nouméa passaient la même épreuve de 18h à 21h (heure locale en Nouvelle-Calédonie). Le QCM étant transmis par internet ce qui met la qualité de l’examen au même niveau de difficulté. Le Dr Michel FREY se rendra fin octobre pour faire passer la clinique.

L’épreuve clinique s’est tenue le samedi après midi et le dimanche au siège du CCREAT équipé de matériel de consultation. Cette épreuve porte sur les temps de l’examen traditionnel du patient et après l’établissement d’un bilan, le candidat doit démontrer sa maîtrise technique en piquant un ou plusieurs points.

Les candidats passent en binôme et sont alternativement 'patient' et “praticien”.
Il ne s’agit pas d’un “jeu de rôles”. Chaque patient doit exprimer une vraie plainte car l’examen clinique et la prise des pouls doivent correspondre à un dérèglement énergétique réel, conduisant à un traitement acupunctural. Pendant la séance on doit observer une modification de la qualité des pouls et une réaction du patient. Après la prise des pouls par le candidat, les examinateurs vérifient la description commentée par celui-ci au cours de son observation.

Les examinateurs prennent des notes et ne font aucun commentaire jusqu’à l’établissement du bilan et la proposition d’un choix de points. Si ce bilan est erroné et le choix des points inadapté, l’épreuve sera arrêtée afin que le passage à l’épreuve pratique ne soit pas préjudiciable pour le patient. Le candidat sera ajourné et devra se représenter l’année suivante. Pour être reçu au DNAT il faut obtenir la moyenne de 12/20 à chaque épreuve QCM et clinique.

Cette session 2013 a été très satisfaisante et les candidats bien préparés pour ceux qui s’étaient inscrits au séminaire de préparation le 7 septembre, les plaçant dans les conditions identiques à l’examen.

75% ont été reçus aux 2 épreuves

95% ont été reçus à l’oral

75% ont été reçus à la clinique

Jacques LABORIE et Virginie BLOCH-MICHEL étaient responsable de l’organisation de l’examen.

Le Jury, présidé par Bernard AVEL était composé du Dr Denis COLIN Responsable au CSNAT de la Recherche et de l’Enseignement, de Mireille TIRELLI, Laurent LIMOUSI, Laura LEGUÉ, Jacques LABORIE, Virginie BLOCH-MICHEL, Nathalie TUTRUT et Catherine LAMOUROUX.

Les documents QCM et Feuilles de notation de la clinique ont été réunis sous enveloppes paraphées par le Président du Jury, Jacques LABORIE et Virginie BLOCH-MICHEL et transmis au Dr Michel FREY Président du CSNAT qui validera les résultats afin de transmettre les attestations aux candidats.

L'examen du DNAT à Nouméa (Nouvelle Calédonie)

Après les épreuves écrites du QCM passées en même temps que les candidats en Métropole 9h (heure de Paris) 18h (heure locale)

les questions ayant été transmises par internet.

L'examen des épreuves cliniques a été assuré par le Dr Michel FREY et Roland SOLERE.

Cette session a été 100% féminine car 6 candidates se présentaient au DNAT dont 5 ont été reçues avec une moyenne générale de 16,4/20 au QCM et 14,6/20 à la clinique

Pour les candidats de Métropole les moyennes obtenues au QCM : 14,2 et à la clinique : 14,4 . 5 candidats n'ont pas obtenu la moyenne et sont recalés.

Nous adressons nos vives félicitations à ces nouveaux diplômés, en leur souhaitant toute la réussite dans leur vie professionnelle.

Nous multiplions nos efforts pour que leur travail et celui de leurs aînés soit reconnu à sa juste valeur.

La remise officielle des diplômes se fera à l’occasion du Congrès annuel du CCREAT dont la date reste à fixer et sera annoncée sur le site www.ccreat.net.

 

Pourquoi obtenir le DNAT ?

Le Diplôme National en Acupuncture Traditionnelle dont le titre est protégé par une inscription à lʼInstitut National de la Protection Industrielle depuis 1982 est le premier diplôme national organisé par le CCREAT sous le contrôle du CSNAT ( Conseil Supérieur National de lʼAcupuncture Traditionnelle) qui le valide.

Le DNAT est le diplôme de reconnaissance des compétences en acupuncture clinique et théorique, selon les textes canoniques établissant depuis plus de trois millénaires les règles de cette médecine ancestrale. C'est le cursus d'un tronc commun obligatoire pour les médecins et certaines professions para-médicales ainsi que pour les étudiants non issus de ces formations.

Il se distingue du label MTC qui fait référence à un ensemble global de compétences dont certaines sont du domaine exclusif de la prescription médicale réservée au docteur en médecine ( pharmacopée chinoise). Ce label MTC délivré par les universités chinoises correspond à une législation propre à ce pays, mais n'est pas adapté pour répondre au cadre strict de notre Code de Santé public qui définit les compétences professionnelles.

Pourquoi deux diplômes : le DNAT et le DNSMA ?

Le DNAT est le tronc commun que tout praticien en acupuncture doit posséder pour l'exercice de son métier. Il doit donc être maintenu pour valider cette compétence.

Le DNSMA ( Diplôme National Supérieur en Médecine Acupuncturale ) a été créé en 2009 pour compléter et valider la formation en Sciences fondamentales bio-médicales et en Diagnostics de distinction pour répondre aux recommandations des Autorités de santé publique qui exigent que les praticiens aient un niveau de connaissances en médecine conventionnelle, pour reconnaître les signes pathologiques qui doivent orienter le patient vers un médecin. Les médecins et certaines professions para-médicales qui ont, par leurs études, acquis cette compétence, obtiennent le DNSMA par homologation sur présentation d'un dossier et des pièces validant leurs études.

Télécharger la demande du diplôme

Lire la suite : Epreuves DNAT 2013

 

La théorie :

L'épreuve consiste en un Q.C.M. de 100 questions, d'une durée de trois heures. Il y a le plus souvent une phrase et quatre propositions. Lorsqu'il n'y a pas de phrase, les propositions se présentent sous forme d'affirmation.

 

Lire la suite : Déroulement de l'examen