32ème Congrès du CCREAT 14 & 15 juin 2014

Le Président Bernard AVEL a déclaré ouverts les travaux du 32ème congrès placé sous la présidence d’honneur de Monsieur le Dr Eric ALAUZET médecin acupuncteur - Député du Doubs.


Dans son discours d’ouverture, le Président a insisté sur l’urgence de prendre les mesures, pour mettre en place une loi cadre, définissant les droits et compétences des praticiens non-médecins pratiquant l’acupuncture.

Il a demandé au Dr ALAUZET, que dans le cadre de sa mission de parlementaire, il pose la question au gouvernement et appuie le dossier de reconnaissance de la profession de Praticien acupuncteur déposé au Ministère de la Santé par le Dr Michel FREY Président du Conseil Supérieur National de l’Acupuncture Traditionnelle.

Le Député s’est longuement et clairement exprimé dans ce sens, réaffirmant qu’en tant que praticien acupuncteur , toujours en activité, partagé entre ses obligations parlementaires et ses patients, il est parfaitement au fait de la situation qui doit être clairement prise en compte par les pouvoirs publics. Nous le remercions vivement de sa prise de position et de sa conclusion déclarant qu’il est aussi “ de la maison “.

Nous avons particulièrement apprécié la présence des nombreux congressistes, venus de province, qui ont dû faire face aux difficultés consécutives à la grève des transports, sans assurance d’avoir un train pour le retour. Il faut dire que leurs efforts était une réponse à la qualité des intervenants.

Après une mise en bouche, face aux “interdits” alimentaires présentée par Jacques LABORIE, nous avons constaté que cette question soulève toujours autant de positions polémiques et reste ouverte aux commentaires.

Le Dr Bertrand HURPY diplômé de l’Université de Hunan a longuement expliqué l’interface entre médecine chinoise traditionnelle et médecine occidentale, dans laquelle il faut toutefois noter, que la médecine en Chine privilégie la pharmacopée, qu’elle considère comme plus efficace que l’acupuncture. Mais, ce qui s’applique en Chine se heurte à notre Code de Santé publique.

Après cette première matinée studieuse, le temps convivial du repas, au menu thaï, est aussi un moment privilégié où les projets professionnels sont étudiés.


A la reprise du programme de l’après-midi, Philippe LAURENT développe l’approche acupuncturale de la douleur selon les typologies et les zones concernées. Il est prouvé que l’acupuncture est efficace et non iatrogène dans cet aspect le plus fréquemment rencontré dans nos consultations.

Le Dr Jean-Marc EYSSALET, qui devait lui succéder, a espéré jusqu’au dernier moment être des nôtres, mais, ni train, ni avion lui ont permis de faire le déplacement de Marseille. Nous en avons tous été désolés car son intervention sur l’individualisation entre Hun et Po était très attendue. La grève nous a privés de ce grand moment de culture chinoise. Il a été remplacé par Donato MANNIELLO qui a présenté son approche diététique personnelle sur les aliments “interdits”. A chacun ensuite de choisir son menu selon son analyse des propositions.

Cette journée du samedi s’est poursuivie par la remise officielle des diplômes du DNAT et du DNSMA. La prestation de serment pour une pratique honorable a été confiée au nom de tous les nouveaux diplômés à Antoine BOCK sous le regard admiratif de sa maman, notre consœur Véronique BOCK ancienne diplômée du CCREAT.

Restant fidèle à la tradition conviviale, le CCREAT a offert un cocktail au restaurant thaï “ L’Echappée” qui a proposé de délicieux cocktails ( avec ou sans alcool)  accompagnés de petits nems chauds et beignets de poisson.

La matinée du dimanche s’est ouverte sur un grand problème de société : les addictions et l’approche, cas par cas, proposée en acupuncture par le Dr Denis COLIN, qui vont des drogues illicites au téléphone portable en passant par les jeux de hasard. Un vaste panel de contraintes volontaires.

Ensuite, le Pr Akli HAMMADI chercheur et professeur à l’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires, nous a offert un brillant exposé sur ses recherches des effets du Qigong, qu’il enseigne également, sur notre cerveau avec des images IRM montrant les zones concernées par la pratique de cet art martial thérapeutique. Son intervention a prouvé, s’il en était besoin, que l’interface entre tradition et modernité ne pouvait que s’enrichir mutuellement. La médecine chinoise, dite “traditionnelle”, s’est construite et développée sur des millénaires jusqu’à nos jours. Quelle est la séquence, au-delà de laquelle il faut déclarer qu’elle n’est plus traditionnelle ? Ce magnifique système qu’est le Yi Jing, prouve justement que le monde physique, comme celui de l’Essence sont en perpétuelles mutations.

Cette seconde matinée s’est terminée par la démonstration de Frédéric ZENOUDA ostéopathe formé à la médecine chinoise, du rapport étroit entre l’approche ostéopathique et la médecine chinoise.

Après la pause déjeuner bien méritée, Laura LÈGUE a remis les pendules à l’heure, en apportant une réponse scientifique à la grande loi énergétique dite “Midi/ Minuit” sur le cheminement de l’énergie dans les Grands méridiens à une vitesse constante parcourant des trajets de longueurs différentes. Il fallait la rigueur d’un docteur en physique pour établir une démonstration pertinente, en mettant en relief le rôle des méridiens et de leurs branches internes dans le circuit circadien de l’énergie.

Enfin, ces deux journées riches de nouvelles connaissances transmises par les travaux de ces brillants chercheurs, ont été clôturées par l’intervention du Dr Yves REQUENA sur le diagnostic de la constitution selon la morphologie de la main. L’étude des typologies est un des éléments essentiels constitutifs du terrain dans le bilan énergétique du patient.

Malheureusement, l’incertitude des opportunités de trouver un train pour le retour, a contraint un certain nombre de congressistes  partir avant la fin du congrès.

Nous remercions chaleureusement tous les intervenants qui ont apporté leur contribution à la réussite, malgré les aléas, de ce 32ème congrès.

La galerie photos du Congrès

 

 

La remise des diplômes

 


“ La Bellevilloise” , patrimoine de l'Histoire de Paris,

lieu classés aux monuments historiques,... toute une histoire.

 

 

Lire la suite : 32 eme Congrès

 

31 ème Congrès européen du CCREAT 8 & 9 juin 2013

Lire la suite : 31 eme congres

 

Le 30ème Congrès anniversaire du CCREAT  12 & 13 mai 2012

Lire la suite : 30 eme congres