32ème Congrès

Ce lieu, patrimoine de l’Histoire de Paris,

classé aux Monuments historiques,

accueillera le

32ème Congrès du CCREAT

les 14 & 15 juin 2014


“ La Bellevilloise” ... toute une histoire.

Un lieu indépendant, artistique, festif

Fondée en 1877 aux lendemains de la Commune, La Bellevilloise, première coopérative parisienne, avait pour projet de permettre aux gens modestes l’accès à l’éducation politique et à la culture.

Lieu de résistance, des premiers échanges commerciaux « du producteur au consommateur », commerce équitable avant l’heure, et de spectacle, La Bellevilloise a joué de 1910 à 1949 un rôle de premier plan dans la vie économique et culturelle de l’Est Parisien.

Depuis 2005, Renaud BARILLET, Fabrice MARTINEZ et Philippe JUPIN, un trio d’agitateurs venu du spectacle vivant, de la production et des médias ont rouvert aux Parisiens ce lieu de mémoire de l’histoire de Paris avec un projet fort : redonner vie à l’esprit de La Bellevilloise en créant un grand lieu indépendant d’activités artistiques et évènementielles pour le public, les entreprises et les médias, unique à Paris.

La Bellevilloise dite « La forteresse culturelle »

En janvier 1877, aux lendemains de la Commune, dans les XIXe et XXe arrondissements de Paris encore meurtris par la répression, vingt ouvriers, parmi lesquels dix-huit mécaniciens, fondent la troisième coopérative de Belleville, un petit dépôt d’épiceries qui ouvrent deux soirs par semaine et où, à tour de rôle, après leur journée de travail, ils assurent la vente. A la veille de la Grande Guerre, forte de ses 9000 sociétaires, elle est la première coopérative parisienne, la première également du pays, à tel point qu’elle fait figure de modèle. A cette époque, dans « La maison du Peuple de la Bellevilloise », tandis que Jean JAURES tient des rassemblements politiques au 1er étage, on expérimente au rez-de-chaussée la première vision du « commerce équitable » suivant les principes de Joseph PROUDHON, s’appuyant sur une devise qui allait marquer l’histoire des échanges : « du producteur au consommateur ».

Depuis sa création, La Bellevilloise a pour projet de permettre à tous l’accès à l’éducation politique et à la culture. L’immeuble reflète cet objectif : la majeure partie du bâtiment est affectée à des salles de réunion, les activités commerciales se limitant à la boutique en façade et au café contigu. Les prises de parti de la Bellevilloise, les succès qu’elle affiche lui permettent de se prévaloir du qualificatif de « forteresse culturelle ». A cette époque, La Bellevilloise crée et subventionne de nombreuses œuvres :
« L'université populaire La Semaille »,
une bibliothèque (4000 volumes), un groupe artistique d’avant-garde « La Muse Bellevilloise », une Symphonie, l’Harmonie Bellevilloise et l’un des tous premiers cinémas de Paris « Les étoiles »… C’est aussi dans son café que l’on va célébrer les victoires électorales. C’est alors l’apogée. Mais en 1936, des luttes intestines de ses membres déclencheront sa faillite.

Rachetée en 1950 par la caisse de retraite ORGANIC qui en fait ses bureaux, elle est mise en vente en 2000. Arrachée aux mains de promoteurs immobiliers par Renaud BARILLET, Fabrice MARTINEZ et Philippe JUPIN, trois professionnels de la culture, du spectacle et de la communication n’ayant pour seule ressource que l’énergie et la volonté de rouvrir aux parisiens ce lieu de mémoire de l’histoire de Paris, La Bellevilloise ouvre à nouveau au public le 9 septembre 2006. C’est aujourd’hui un des principaux lieux indépendants d’activités artistiques, festives et évènementielles, pour le public et les médias, unique à Paris.

La ligne Bellevilloise

Depuis sa réouverture, La Bellevilloise, lieu parisien de culture, indépendant et multidisciplinaire, installé dans l’ancienne maison du peuple, dédie aujourd’hui plus de 2000m² à toutes les formes d’expressions et d’expérimentations : démarches artistiques innovantes, nouvelles pratiques culturelles et sociales, présentations, mais aussi médiatisations festives des idées et des créations…

Concerts, spectacles, expos, projections, défilés, mais aussi club et café, lieu de brassage, de rencontres et d’échange, la Bellevilloise s’ouvre à tous les publics. Elle est également un patrimoine architectural à découvrir, un espace de mise en scène ouvert sur son quartier et ses habitants : plateau Loft & Forum, Club, Café – Concert – restaurant avec sa Halle aux oliviers et sa terrasse panoramique plongeant sur la capitale…

 

La Halle aux Oliviers

Véritable jardin au cœur de Paris, La Halle aux Oliviers de La Bellevilloise et son Café-restaurant, abrite sur 280m² oliviers centenaires, palmiers Washingtonia, tables et chaises en ferronnerie, canapé Chesterfield et table basse, mezzanine  L’endroit idéal pour un cocktail, un vernissage, une conférence de presse, une exposition, une soirée aux bougies… Ou juste pour prendre un verre dans ce pur espace de verdure en plein Paris.

Le Forum style loft art déco avec ses  mezzanines, son bar et 5 mètres de hauteur sous plafond. C’est la place idéale pour les projets d’envergure : plateau de tournage pour le cinéma et la télévision, exposition, festival, forum, sortie littéraire, congrès, plénières, événementiel, soirée…


Terrasse et extérieurs

Au cœur des espaces de La Bellevilloise et à quelques marches du Forum et du loft, ce jardin terrasse de 70m² est surprenant parce qu’improbable.

On vous accueille entre palmiers, fleurs, pergola et tonnelles ombragées. Doté d’une exposition Sud-Ouest, beau temps garanti dans une atmosphère de vacances où il est permis de prendre son temps.

 


 

31 ème Congrès européen du CCREAT 8 & 9 juin 2013

Lire la suite : 31 eme congres

 

Le 30ème Congrès anniversaire du CCREAT  12 & 13 mai 2012

Lire la suite : 30 eme congres